Campagne « 0% sexisme » : une caméra cachée montre comment des Bruxellois réagissent face au sexisme

La campagne renforce la lutte contre les stéréotypes de genre et l’intimidation sexuelle

A l’initiative de la Secrétaire d’État bruxelloise à l’Égalité des Chances Bianca Debaets, la campagne « 0% sexisme » a été lancée à Bruxelles, à la Gare du Nord et à la Place Louise. Des acteurs ont joué des scènes de sexisme ou d’intimidation sexuelle avec l’objectif de vérifier comment les passants réagissent (ou non). Les personnes ayant décidé d’intervenir ont été récompensées par un t-shirt de la campagne. Ces séquences ont été transformées en capsules vidéo et elles constituent à présent le cœur de la campagne digitale, diffusée via les réseaux sociaux. Au total, une dizaines d’associations mèneront, pendant un mois, des activités pour lutter contre les stéréotypes de genre, le sexisme et le harcèlement sexuel. L’application « Touche pas à ma pote » sera aussi remise en lumière.

Selon une étude récente de l’Université de Gand, réalisée à la demande de Bianca Debaets et equal.brussels, 86% des femmes bruxelloises ont déjà été victimes, au moins une fois dans leur vie, d’une forme d’harcèlement sexuel. Et plus d’un tiers d’entre elles disent en souffrir encore aujourd’hui avec de l’angoisse, de la perte de confiance en soi ou des insomnies.

Depuis plusieurs mois, en Belgique et au niveau international, de très nombreuses voix s’élèvent contre ce fléau (#notOK, #metoo, #balancetonporc) avec la demande que des actions concrètes puissent être menées. C’est dans ce cadre que la campagne « 0% sexisme » voit le jour en Région bruxelloise.

« Bien souvent, les femmes et les hommes sont conditionnés par des stéréotypes de genre depuis leur enfance. On attend des hommes qu’ils se comportent de telle manière ou des femmes qu’elles s’habillent de telle manière. Et si ces codes ne sont pas respectés, cela amène souvent chez certains le droit de pouvoir agir avec des propos ou des attitudes totalement déplacées. Dans des cas extrêmes, il s’agit carrément d’agressions sexuelles. C’est pourquoi, dans notre lutte contre le sexisme et l’intimidation sexuelle, le combat contre ces stéréotypes de genre doit occuper une place importante », précise Bianca Debaets, la Secrétaire d’État bruxelloise à l’Égalité des Chances.

Outre les séquences vidéo-choc réalisées suivant le concept « How would you react ? » (« Comment réagiriez-vous ? ») et qui seront diffusées sur les réseaux sociaux, la campagne remettra en lumière l’app « Touche pas à ma pote » et elle vivra au travers d’actions menées par une dizaines d’associations : Touche pas à ma pote, Amazone, Jump, Elles tournent, Garance, Vie Féminine, les poissons à bicyclette, solidaris, erreur médicales, kring, goupil, non peut-être et laisse les filles tranquilles. « 0% sexisme » se terminera par un événement public à Flagey le 23 novembre.

Plus d’infos : http://zerosexism.brussels

Porte-parole de Bianca Debaets : Pierre Migisha – 0475 720 412 - pmigisha@gov.brussels

Contactez-nous
Pierre Migisha Porte-parole, Secrétaire d'État Bianca Debaets
Pierre Migisha Porte-parole, Secrétaire d'État Bianca Debaets
A propos de Secrétaire d'Etat Bianca Debaets

Secrétaire d'Etat à la Région de Bruxelles-Capitale, chargée de la Coopération au Développement, de la Sécurité routière, de l'Informatique régionale et communale et de la Transition numérique, de l'Egalité des Chances et du Bien-Etre animal.

Secrétaire d'Etat Bianca Debaets
Boulevard Saint-Lazare, 10 - 13ème étage
à 1210 Bruxelles