L’égalité hommes-femmes et la lutte contre le dérèglement climatique au cœur d’un nouvel appel à projets pour Rabat (Maroc) et Kinshasa (RD Congo)

Bianca Debaets et Céline Fremault s’engagent pour 700.000 euros

Vendredi 28 avril 2017 — Pour la deuxième année consécutive, la Ministre bruxelloise de l’Environnement Céline Fremault et la Secrétaire d’État bruxelloise à la Coopération au Développement Bianca Debaets ont décidé de soutenir ensemble, pour un total de 700.000 euros, des projets qui mettent en avant l’égalité homme/femmes et l’atténuation des changements climatiques. C’est dans ce cadre qu’un appel à projets est lancé ce vendredi 28 avril à destination des Organisations de la Société Civile (ex-ONG) belges dûment accréditées. Pour rappel, la Région de Rabat-Salé-Kénitra et la Ville-Province de Kinshasa ont toutes deux signé un accord de coopération avec la Région de Bruxelles-Capitale. 

Concrètement, pour avoir une chance d’être retenus, les projets introduits devront s’inscrire dans au moins une des deux thématiques suivantes :

  • l’atténuation du changement climatique et/ou l’adaptation à ses effets
  • l’égalité hommes-femmes et l’autonomisation/émancipation (empowerment) des femmes et/ou filles

« Nous nous devons de fonctionner dans le contexte global dans lequel nous vivons », précise Bianca Debaets, la Secrétaire d’État bruxelloise à la Coopération au Développement. « Nous ne pouvons pas être déconnectés de la réalité, en particulier des impératifs écologiques ou de l’importance du respect de l’égalité entre les femmes et les hommes. C’est la raison pour laquelle nous débloquons des fonds pour des projets qui tiennent compte de ces dimensions. Pour la 2e année consécutive, j’ai le plaisir de m’engager dans cette direction avec ma collègue Céline Fremault, prouvant une fois de plus que le Gouvernement bruxellois agit efficacement de manière transversale au-delà du champ des compétences propre à chacun des Ministres ou Secrétaires d’État ».

« Un appel à projets tel que celui-ci contribue à l'effort global fourni par la Région bruxelloise dans la lutte contre les changements climatiques au niveau mondial. Il y a des projets bilatéraux pertinents qu'il faut pouvoir soutenir dans les pays du Sud comme ici avec Rabat et Kinshasa qui ont des accords de coopération solides avec Bruxelles », estime pour sa part la Ministre bruxelloise de l’Environnement Céline Fremault.

Au niveau bruxellois, il s’agit en réalité du 5e appel à projets annuel destiné aux Organisations de la Société Civile (ex-ONG) belges dûment accréditées. Il est lancé ce vendredi 28 avril et il sera clôturé le mercredi 28 juin.

Au total une enveloppe budgétaire de 700.000 euros a été réservée – soit 100.000 euros de plus que l’année dernière – la moitié étant issue de la Coopération au Développement et l’autre moitié de l’Environnement. Tout comme la Belgique et la Communauté internationale, la Région bruxelloise souhaite contribuer à un monde plus juste, via notamment l’éradication de la pauvreté, tout en mettant en place un développement durable, sobre en carbone et résilient aux changements climatiques.  

Pierre Migisha Porte-parole at Secrétaire d'État Bianca Debaets